Exemple de verbe conjugate in latina

Cependant, le futur parfait utilise l`indicatif futur de esse comme verbe auxiliaire. La troisième personne pluriel alternative Ending-ēre est commune dans la poésie, mais pas souvent utilisé en prose. En latin, il y a 3 simples et 3 temps parfaits, un total de 6, et ils viennent dans les formes actives et passives. Lors de la traduction d`un verbe imparfait, le passé simple fonctionne parfois. Ce modèle sera trouvé pour pratiquement toutes les formes de verbe sous la section indicative active, ainsi vous voudrez se rappeler ces terminaisons. La deuxième forme est l`infinitif présent actif et est la forme principalement observée dans les entrées de ce dictionnaire. En anglais, nous contrastent généralement avec des phrases conditionnelles, bien que l`anglais ait les humeurs latins (indicatif, subjonctif * et impératif * *). Ces conjugaisons sont en fait assez semblables les unes aux autres, mais néanmoins elles se conjuguent différemment. Ceci est souvent vrai à la fois dans la troisième conjugaison et dans l`humeur du subjonctif de toutes les conjugaisons. Les Supines ne se produisent que dans les cas accusatifs et ablatifs. Portāminī peut être traduit par “(vous) être transporté”.

Lorsque dans les noms nous avons parlé de déclinaisons, dans les verbes, nous parlons de conjugations. Comme il a été dit, l`avenir parfait est utilisé pour mentionner une action qui aura été achevée dans la futurité avant une autre action. Cette première tige qui vient de la première forme sera dorénavant connue sous le nom de 1s. Il ya un seul verbe qui sera le verbe le plus important que vous apprendrez jamais, et il est irrégulier. La 1ère personne du singulier du futur Ambulabo est traduite “je vais marcher”–techniquement. Catullus 5. Les terminaisons personnelles sont utilisées dans tous les temps. L`imparfait du latin est utilisé à la fois pour des actions continues et habituelles dans le passé.

En plus des verbes réguliers, qui appartiennent à l`une ou l`autre des quatre conjugaisons, il y a aussi quelques verbes irréguliers, qui ont un modèle différent de terminaisons. Le parfait (latin Tempus praeteritum perfectum) fait référence à une action accomplie dans le passé. Maintenant, tout ce que vous avez à faire est d`ajouter les fins de droite. Il y a six infinitives. Il peut être facile de traduire l`infinitif comme “à” plus quel que soit le verbe est (plus quelle que soit la personne et les marqueurs tendus peuvent être nécessaires), mais en expliquant l`infinitif n`est pas aussi facile. Le présent montre une action qui se déroule maintenant. Le présent impératif transmet les commandements, les plaidoiries et les recommandations. Portāvī est traduit par «j`ai porté», «j`ai fait porter» ou «j`ai porté. L`infinitif parfait passif est laudatus esse. Dans toutes les conjugaisons, à l`exception de la troisième conjugaison, le – re est enlevé de la deuxième partie principale (par exemple, le portāre sans le suffixe – re devient portā –) pour former la tige actuelle, qui est utilisée pour tous les temps dans l`aspect imperfectif. Portāvissem se traduit par «j`aurais dû le faire» ou «je l`aurais emporté.

Il utilise i, e. Le mot “conjugaison” vient du latin coniugātiō, un calque du grec συzaiυγία suzugía, littéralement “yoking Together (chevaux dans une équipe)”. AMO “signifierait donc” J`aime “. Le troisième est le futur. En tout sauf la troisième conjugaison, la voyelle thématique de la tige est utilisée. Le Portābar peut être traduit par «j`étais transporté», «j`ai continué à être transporté» ou «j`avais l`habitude d`être transporté». Ce verbe est important à retenir et sera largement utilisé. Le présent infinitif forme active vous indique quelle conjugaison le verbe est dans. Dans la voix passive, le participe passif parfait est utilisé avec le verbe auxiliaire esse. Terminaisons avec Short-i-(e. souvent, le gerundive est utilisé avec une esse implicite, pour montrer l`obligation.

En anglais, les verbes impersonnels sont généralement utilisés avec le pronom neutre “it” (comme dans “il semble”, ou “il tempêtes”). Par exemple, le paratus ad oppugnandum pourrait être traduit par «prêt à attaquer». Le gérund est formé de la même façon que le participe actif présent.